Bibliothèque

 

PROBLÉMATIQUE DE LA CONSERVATION DES GRAINES : LE CAS DE MAIS

Par KOFIMOJA SHADA

Bibliothécaire de 2ème Classe / ISTM-BUKAVU

INTRODUCTION

Les techniques modernes et industrielles de conservation des céréales nécessitant d’importants moyens financiers et matériels et des structures d’encadrement des paysans (coopératives, regroupement des paysans, construction et gestion des silos collectifs, mise sur pied d’un circuit ou d’un système commercial, etc) sont hors de notre propos, car elles ne sont pas à la portée de nos paysans compte tenu de leurs revenus et de leur niveau d’organisation actuel. C’est donc exprès que nous avons voulu présenter quelque chose de pratique simple, immédiatement opérationnel dans nos zones rurales.

Avant de décrire les techniques proposées, nous avons jugé indispensable de présenter, dans un premier temps, l’importance socio-économique de la conservation du maïs dans nos zones rurales pour l’accroissement des revenus du paysan et partant l’amélioration de son bien-être social et dans les centres urbains par leur approvisionnement régulier.

La deuxième partie est consacrée à la description des quatre techniques de conservation du maïs.