Faculté de Droit

 

Droit:Présentation de la Faculté de droit de l’Université de Goma

Présentation générale de la Faculté de droit

La Faculté de Droit de l’Université de Goma répond à la mission générale d’enseignement de Droit telle que précisée dans les lois (lato sensu) régissant l’enseignement supérieur et universitaire en République démocratique du Congo, depuis 1994, année de sa création. Elle est dirigée actuellement par les personnes ci-après :

Doyen de la Faculté : Professeur Joseph KITAGANYA SEBATWA

Vice-doyen en charge de l’enseignement : Chef de travaux CUBAKA BAHARANYI Cosmas

Vice-doyen en charge de la recherche : chef de travaux KATEMBO ZAWADI

La Faculté de droit est organisée en trois options à savoir : droit public, droit privé et judiciaire et droit économique et social.

Les récentes orientations du Doyen de la Faculté ont introduit une subdivision des départements à l’interne pour des besoins de la recherche. Il s’agit du :

- droit public interne et droit public international et relations internationales dans l’option droit public ; 

- droit privé et droit pénal et criminologie au sein de l’option droit privé et judiciaire ;

- droit économique et social.

Les secrétaires départementaux s’occupent des aspects administratifs de ces trois départements. Actuellement, il s’agit des Chefs de travaux ci-après :

Goyon MILEMBA, Secrétaire départemental de droit public ;

KATEMBO ZAWADI Théodore, Secrétaire départemental de droit privé et judiciaire ;

GAKURU GATO Diane, Secrétaire départemental de droit économique et social.

Volet enseignement

Les enseignements sont assurés par les Professeurs permanents de la Faculté de droit et ceux visiteurs.. Il s’agit notamment de:

- Professeur Abbé Innocent NYIRINDEKWE, en matière de Philosophie générale et Philosophie du droit.

- Professeur KAVUNDJA MANENO Télesphore, expert national et consultant international en plusieurs domaines du droit judiciaire.

- Professeur Ivon MINGASHANG, qui assure les enseignements de Droit fiscal ainsi que du Droit International Humanitaire.

- Professeur Fidèle ZEGBE ZEGS du domaine de droit public international ;

- Professeur MULENDA KIPOKE Jean-Michel du domaine de droit civil, les biens et les obligations ;

- Professeur Eddy MWANZO IDIN’AMINYE du domaine de droit civil, les personnes  & la famille et droit international privé ;

- Professeur Bienvenu WANE BAMEME du domaine de droit pénal ;

- Professeur Dieudonné DIUMI SHUTSHA du domaine de droit économique et social ;

- Professeur Oscar SHAMBA BEMUNA du domaine de Criminologie ;

- Professeur KAMBALE MAHUKA Pigeon du domaine de droit international ;

- Professeur NYALUMA Arnold du domaine de droit public interne ;

- etc.

La Faculté bénéficie des enseignements du Recteur de l’Université, le Professeur Jean Paul SEGIHOBE BIGIRA, lui-même du domaine de droit international public.

La plupart des Professeurs que la faculté reçoit sont Avocats et Professeurs aussi bien à Kinshasa qu’en Belgique ou encore en Afrique de l’Ouest. Les étudiants et autres chercheurs de la Faculté ont, de ce fait, l’occasion d’être informé sur les débats juridiques du monde entier grâce à l’expérience et l’expertise des Professeurs précités. Au cours des conférences organisées régulièrement à la Faculté de droit sur des thèmes variés (violences sexuelles avec le concours du PNUD et de l’ABA ; droit de l’OHADA ; Droit international humanitaire ; questions de genre ; etc.) ces Professeurs exposent et permettent au grand public d’être mis à jour sur les débats juridiques du siècle.

La Faculté de droit encourage la formation de ses enseignants. Certains d’entre eux sont avancés dans ce domaine : un Chef de travaux est inscrit en thèse et poursuit ses recherches en Allemagne, un Assistant inscrit en thèse et poursuivant ses études au Canada ; un Chef de travaux en études en Suisse ; trois assistants viennent de terminer leur Master en droits de l’homme et VIH en Afrique à l’Université de Pretoria en Afrique du Sud. Les autres enseignants sont dans un programme de D.E.A au niveau du pays.

Volet recherche

La Faculté de droit regorge des travaux des Professeurs, Chefs de travaux et Assistants au travers des ouvrages, des articles et actes de conférence. Les travaux des étudiants sont également disponibles à la Bibliothèque. Chaque année, la Faculté organise la soutenance publique des mémoires de licence en faisant tout le possible pour leur imprimer un caractère sérieux. Les meilleurs étudiants sont félicités et les médiocres sont souvent invités à reprendre leurs travaux. Cela démarque le sérieux de la cotation puisque la défense des mémoires n’est pas une simple formalité. La Faculté se propose d’utiliser les nouvelles technologies pour dénicher les travaux plagiés en vue de décourager la facilité coupable de certains étudiants. Avec cette rigueur, la plupart d’étudiants intègrent l’esprit de recherche et d’objectivité.

Au sein du secteur de la recherche sont organisées diverses structures permettant à la Faculté d’assurer un service d’assistance et de formation. Il s’agit des structures ci-après :

- Club Ohada: il permet de mettre à jour les chercheurs et commerçants sur les avancées apportées par le droit de l’Ohada depuis son entrée en vigueur en RDC, le 12 septembre 2012 ;

- La Clinique juridique: la Clinique juridique de la Faculté de droit de l'Université de Goma est au service  des personnes vulnérables à Goma et aux environs. Elle axe ses activités sous trois volets à savoir : l’enseignement, l’assistance aux vulnérables et la recherche. Sous le volet enseignement, cette Clinique juridique applique la méthode d’enseignement clinique en droit aux étudiants de la Faculté de droit en organisant des pratiques en procédure civile, pénale et droits humains. Sous le volet assistance aux vulnérables, la Clinique juridique s’occupe des vulnérables vivant avec ou infectés par le VIH et SIDA en écoutant leurs problèmes et en y proposant les solutions de droit qui s’imposent. La Clinique juridique, sous le volet recherche, effectue des études relatives à la situation des droits de l’homme dans la région. A l’heure actuelle, la thématique exploitée est axée sur la situation des déplacés internes et celle des retournés à l’Est de la RDC.

- Le Club DIH : ce dernier s’occupe de la vulgarisation du droit international humanitaire et accompagne la formation des étudiants de la Faculté de droit dans ce domaine. Il s’occupe de la préparation des étudiants de la Faculté de droit pour la participation aux concours au niveau provincial, national et sous-régional en matière de droit international.

Au-delà de tout ceci, la Faculté de droit effectue des études en impliquant les étudiants. Ces études sont menées sur tous les plans et permettent ainsi à la Faculté de contribuer à l’avancement des réflexions sur diverses questions. A ce jour, plusieurs études sont en cours qui concernent les domaines du droit au développement, le droit de la famille, le règlement des conflits… Ces études sont menées parfois avec le soutien extérieur des partenaires de la Faculté. Les résultats sont publiés dans la Revue de la Faculté de droit ou encore exposés dans des séances publiques.

La Faculté de droit encourage la tenue des activités organisées et menées par les étudiants eux-mêmes. A ce titre sont organisées des séances de débat entre étudiants sous forme de cafés juridiques ou d’échanges. Ces débats s’effectuent non seulement entre étudiants de la Faculté de droit mais aussi avec ceux des Universités sœurs.

Soucis de la faculté de Droit de l’Unigom

 Investir dans la connaissance et pour la jeunesse, c’est faire un pari de l’avenir.

La réussite professionnelle dans un pays où l’ascenseur professionnelle est en panne, c’est faire non seulement la différence, mais aussi promouvoir la créativité dans un monde en pleines inégalités sociales, afin de construire un avenir meilleur pour tous !

 

 Finalité des études à la faculté de droit

 Les études organisées à la faculté de Droit ont pour finalité principale d’offrir à l’étudiant une formation intellectuelle consistante en matière juridique ; de même que l’on ne peut pas concevoir une vie humaine sans oxygène, on ne peut non plus concevoir la société sans le Droit, car, le Droit est pour la société ce que l’oxygène est pour la vie humaine. Ainsi, la société et le Droit forment un tout inséparable. C’est ce qui conduit à l’affirmation « ubi societas, ibi jus », qui veut dire là où il y a la société, il y a le Droit.

C’est pourquoi, la faculté de Droit transforme les étudiants en produits finis, recherchés dans plusieurs secteurs de la vie humaine.

Valeurs de la faculté de Droit

 Qualité, Justice, Equité, Egalité, Honnêteté, Capacité, Amour du bien commun et du travail, Cohabitation sociale et pacifique, Excellence, Ponctualité, Discipline, Objectivité, Réalisme.

Contacts :

  • Doyen de la faculté : +243 991 240 614
  • Vice-doyen de l’enseignement : 0997761809
  • Vice-doyen de la recherche : +243994312385
  • Appariteur : +243997773762/ +243894209927

 Rejoignez-nous à l’adresse : facultededroitunigom@yahoo.fr

Facebook : faculté de droit unigom

Site web : www.unigom.org