REFLEXION SUR L’APPLICATION DU PRINCIPE DU DROIT DES PEUPLES A DISPOSER D’EUX-MEMES EN REPUBLIQUE AUTONOME DE CRIMEE

REFLEXION SUR L’APPLICATION DU PRINCIPE DU DROIT DES PEUPLES A DISPOSER D’EUX-MEMES EN REPUBLIQUE AUTONOME DE CRIMEE
Par
LUMVUTU MANDIANGU*
Résumé
Il paraît difficile de séparer l’indépendance de l’autodétermination, à la suite de l’évolution qu’elles ont connue. C’est sans nul doute, la raison pour laquelle dans son Observation générale n°12 portant sur l’article premier (Droit à l’autodétermination), adoptée au cours de la vingt et unième session (1984), le Comité de droits de l’homme s’est refusé de faire un lien entre l’autodétermination et l’indépendance. Il souligne par contre au paragraphe 8 de cette observation générale, le fait que l’histoire montre que la réalisation et le respect du droit des peuples à disposer d’eux-mêmes, contribuent à l’établissement des relations amicales entre les Etats et à la consolidation de la paix et de la compréhension internationales. Nous nous appuyant sur cette note, nous faisons remarquer que l’histoire de la Crimée est marquée par des constances plus ou moins objectives dont le reniement basé sur des enjeux économiques, politiques et géostratégiques, a failli faire sombrer cette république autonome dans un chaos indescriptible et par la même occasion, donné un coup aux aspirations profondes de ce peuple. En toute objectivité, au-delà de quelques irrégularités négligeables que nous pouvons relever dans la démarche de revendication et l’affirmation de l’identité du peuple criméen ; de sa détermination à s’assumer en tant que tel comme maître de son destin, la crise criméenne est une illustration de la revanche de l’histoire d’un peuple sur la politisation du droit ; mieux, la correction du droit de la force par l’histoire d’un peuple.
Mots-clés : droit à l’autodétermination, droit des peuples, disposer, Crimée, droit international13_reflexion-sur-lapplication-du-principe-du-droit-des-peuples-a-disposer-deux-memes-en-republique-autonome-de-crimee

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *